Une application où choisir la chanson sur laquelle vous faire interpeller

C’est une révolution dans le monde du streaming. Depuis que la tendance, venue des Etats-Unis, de passer de la musique lors d’interpellations afin de faire sauter les vidéos émises par la Police sur la plupart des réseaux sociaux, et ainsi ne jamais devoir changer leurs comportements, de jeunes start-uppeurs français ont décidé de tout miser sur ce fameux concept.

Baptisée COPIFY, l’application permettra ainsi aux futurs contrevenants de choisir le titre sur lequel se faire tabasser lors de leur arrestation. 

« Comme un titre d’identité, les forces de l’ordre consulteront directement votre compte COPIFY afin de vous rendre le plus agréable possible votre plaquage ventral ou votre matraquage. Des utilisateurs nous ont déjà confiés que se faire arrêter sur leurs titres préférés était un réel atout »

COPIFY à déjà bénéficié du soutien de nombreux artistes qui ont gracieusement offert leurs titres aux jeunes start-uppeurs. L’un d’entre eux, qui a voulu rester anonyme, nous a confié « le réel pansement » que pouvait offrir sa musique. Si « J’ai embrassé un flic » de Renaud ne se trouve malheureusement toujours pas sur l’application, de nombreuses compilations de bals musettes vous permettront de rythmer de la plus enjouée des manières votre future arrestation. Une heureuse nouvelle pour les futurs mélomanes en garde à vue.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS : 0