St Rambert : un drone révèle l’existence d’une tribu inconnue vivant sur les toits

Saint Rambert d’Albon. Sur le toit de l’ immense entité commerciale, aujourd’hui abandonnée, du centre-ville – on distingue de minuscules silhouettes. Cette image incroyable a été captée par un drone utilisé par la police municipale. « On cherchait des SDF assis ou étendus dans les rues avec le drone quand on les as repérés , témoigne un agent municipal. On a tout de suite compris qu’il ne s’agissait pas de punks à chiens ordinaires. »
Sur ce cliché, des hommes apparaissent, très peu vêtus. Deux d’entre eux semblent tenir une lance ou un arc. Un autre porte un enfant sur son dos. Selon l’Institut Rambertois d’anthropologie, il s’agirait « d’une tribu totalement inconnue ». Mais d’après les spécialistes, ces hommes connaîtraient bien le monde extérieur et chercheraient à l’éviter en se réfugiant dans les zones désertées ou ils ne risquent pas de rencontrer d’autres humains. Le choix du centre de Saint Rambert d’Albon semble à cet égard particulièrement pertinent

 

Une prise de contact nécessaire et imminente

Les anthropologues préviennent : « chaque rencontre avec des étrangers représente une menace pour ces populations : les exposer à des maladies inconnues ou pire, à des produits régionaux qu’ils ne connaissent pas comme les alcools ou les fromages Ardéchois, pourrait constituer un danger mortel. »
Toutefois, du côté de la ville de St Rambert, on envisage la problématique sous un angle plus matériel : « On a là des arriérés de taxe d’habitation qu’il va bien falloir récupérer. Ces gens bénéficient de la proximité du transports, de la médiathèque et d’innombrables services publics qu’ils doivent contribuer à financer comme l’ensemble des Rambertois», explique Marie-Géraldine Aboulefrique, adjointe en charge des minorités imposables.

Un huissier accompagné de plusieurs policiers devrait assurer la première prise de contact début Décembre.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS : 0