Saint Rambert: Saisissante découverte

Saint Rambert: Saisissante découverte

Les découvertes de restes de saucissons dans des morceaux d’ambre sont extrêmement rares. La dernière en date montre une rondelle de saucisson parfaitement conservée et dont la datation déconcerte au plus haut point la communauté scientifique. Le fossile daterait d’environ 88 millions d’années.

Révélée par un article publié le jeudi 8 décembre dans la revue scientifique britannique Paleontology and food, cette découverte majeure bouscule déjà des connaissances que l’on croyait pourtant bien établies.

« On pensait que cette spécialité  ardéchoise avait été élaborée pour la première fois à Annonay au moyen âge (8e siècle) », explique le professeur Jacques Grozeaux, de l’Institut paléontologique européen de Valence. « On a désormais la preuve incontestable que le saucisson était déjà consommée il y a 88 millions d’années ».

Le plus troublant dans cette affaire c’est qu’il faudra désormais admettre que l’apparition du saucisson était bien antérieure à celle de l’humanité, dont les plus anciens représentants identifiés à ce jour – des australopithèques – ont vécu il y a « seulement » 3 à 4 millions d’années.

Pour le professeur  Christian Godivo, une seule conclusion s’impose : « Les Ardéchois existaient bien avant les premiers hommes ».

Cette découverte exceptionnelle sera visible en mairie de Saint Rambert d’Albon tous les dimanche de 8h00 à 22h00 .

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS : 0