Retrouvée morte à l’hôpital

Mercredi dernier, Claire G.,  Rambertoise bien connue de l’église, plongée dans un coma artificiel après un accident de la route, a été retrouvée morte dans sa chambre d’hôpital.

Elle n’a pas succombé à ses blessures mais bien à une erreur médicale. En effet, l’un des médecins des urgences, devant passer un coup de fil « important », a débranché par mégarde les appareils respiratoires de Claire G afin de recharger son téléphone, le temps de quelques minutes. Il n’en a pas fallu plus à Claire pour s’éteindre. Le médecin est sous le choc et affirme avoir agi dans la précipitation. D’autant plus  que la personne qu’il appelait était dans le bureau voisin.

« Cela peut arriver à tout le monde… » déclare la direction de l’hôpital. Il n’a pas été suspendu.

Récent Article
Anciens articles

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS : 0